Principe du traitement

L’objectif est de redéfinir les contours du visage, de corriger des creux et des ombres délétères et ainsi de retrouver un aspect plus jeune et reposé.

La technique non chirurgicale proposée fait appel à des injections de produits résorbables (Acide hyaluronique, Radiesse® ou Sculptra®). Le plus souvent ces injections se font par la technique des micro-canules non traumatisantes.

Le produit injecter va réparer, combler, mais surtout, provoquer une stimulation tissulaire qui va redonner de la tension.

L'amélioration est visible de suite, l’effet de stimulation-tension se poursuit encore pendant les 3 à 6 mois qui suivent.

Déroulement de la séance

Aucune préparation n’est nécessaire. La séance n’est pas douloureuse, de petites anesthésies locales peuvent être utilisées si besoin. Les produits injectés contiennent eux même un anesthésique.
La mise en place du produit se rapproche d’un nappage, en particulier avec les micro-canules.

Eviction sociale

Dès la fin de la séance, une vie normale peut reprendre. Quelques petits points rouges (passage de la micro-canule) peuvent être aisément maquillés. Il n’y a pas d’interdiction formelle, néanmoins, il est recommandé d’éviter le sport, les expositions solaires et le sauna pendant 72 heures.

Suites

  • Du fait de la présence d’anesthésique, une sensation d’engourdissement perdure environ 1 heure.
  • Une ecchymose (un « bleu ») est possible mais très rare.
  • Une sensibilité au toucher de certaines zones est possible pendant quelques jours.
  • Un très léger œdème peut exister pendant 3 à 6 jours.
  • Les effets indésirables possibles sont identiques à ceux d’un comblement traditionnel.

Contre-indications

Identiques à un comblement traditionnel.

Durée d’efficacité

Pendant un an et demi à deux ans le résultat est stable. Puis une remise à niveau de certaines zones peut être utile. L’importance et le volume de cet acte est habituellement de moitié par rapport à la première fois.

Tarifs TTC

  • A partir de 860 € TTC

Demandez un renseignement sur ce traitement